Parc Naturel de l'Alt Pirineu


Le Parc Naturel de l'Alt Pirineu, crée par le Décret 194/2003 du 1er août, est situé dans le Pallars Sobirà (Espagne) et le nord de l'Alt Urgell (Espagne) et englobe une bonne partie des Pyrénées axiales catalans. Avec plus de 69.850 ha, il est le plus grand parc naturel de la Catalogne (Espagne) c'est dans la chaîne de montagnes du Parc que l'on trouve les plus hauts sommets du territoire catalan.

Sa double condition, d'une part d'espace de grande valeur naturelle et d'autre part de scénario pour les exploitations qui ont traditionnellement contribué à modeler le paysage ainsi qu'à créer et préserver ces valeurs, font du parc le meilleur moyen de garantir la protection des valeurs naturelles et culturelles du territoire sur lequel il s'étend. Il a également permis l'établissement d'un régime d'aménagement et de gestion visant le développement durable du territoire.

Les valeurs naturelles

La complexité orographique, l'extension, la diversité du paysage et l'altitude favorisent une riche variété de structures géologiques, d'écosystèmes, d'habitats et de communautés végétales, ainsi qu'une grande variété d'espèces dans les Pyrénées axiales catalans.

Les zones d'intérêt géologique sont bien remarquables , notamment les éléments géomorphologiques, hydrologiques et hydrogéologiques. On peut citer, par exemple, l'étang de Certascan le plus vaste étang glacial de la Catalogne; également la Cigalera de l'Obaga de Valeran (ou de Jean Paul Larrégole) qui constitue une des dépressions les plus profondes du territoire catalan, avec une profondeur maximale de -320 m et un parcours de 365 m qui abrite des sites naturels d'une valeur sans égal. En sont un exemple un lac souterrain, plusieurs salles de grandes dimensions et différentes galeries qui suivent les diaclases des matériaux géologiques.

On y trouve également de nombreuses espèces florales, parmi lesquelles neuf ont été déclarées strictement protégées. La presque totalité des habitats sont classés d'intérêt communautaire, conformément à la Directive 92/43/CEE et certains bénéficient même d'une protection prioritaire, ce qui permettra de les inclure dans le Réseau Natura 2000. Il convient de faire également mention aux nombreuses communautés forestières réduites en Catalogne, qui correspondent à certaines forêts caducifoliées mixtes, boulaies de bouleaux pubescents (Betula pubescens), hêtraies et sapinières mixtes.

L'importance faunistique est mise en valeur par le grand nombre d'espèces de la faune vertébrée, dont certaines sont menacées ou vulnérables, ainsi que par la présence d'espèces inclues dans l'annexe IV de la Directive 92/43/CEE et dans l'annexe I de la Directive 74/409/CEE.

Le bon état de conservation de ces espaces en général, accentue davantage la valeur du parc.

Les valeurs culturelles et l'activité humaine

Une des valeurs principales qui constitue la richesse de cette zone estle vaste patrimoine archéologique et architectural, dont l'art roman est l'exemple le plus significatif. Bien qu'à l'extérieur du Parc Naturel, car placés habituellement au centre des villages, il faut remarquer les nombreux exemples de biens artistiques religieux (retables, sculpture en bois, orfèvrerie, etc.), qui constituent un des ensembles de l'époque médiévale et baroque les plus importants des Pyrénées.

Dans ce territoire il faut tenir compte du lien qui existe entre les valeurs culturelles, l'activité économique et les valeurs naturelles. Les activités traditionnelles liées au secteur primaire et l'existence séculaire d'une exploitation ordonnée des ressources naturelles, essentiellement de l'élevage du bétail, ont rendu possible l'existence, la survie et la conservation d'une grande partie des valeurs écologiques et paysagistes qui ont motivé la création du Parc Naturel.

Par ailleurs, la différence principale qui caractérise la façon de faire et la relation des différentes populations de cette zone avec leur propre environnement, et qui détermine aujourd'hui de manière transversale tous les domaines de gestion du Parc, sont les propriétés communales des voisins, également appelées biens communaux ou "les communaux". Il s'agit pour la plus grande partie de forêts et de pâturages de haute montagne et des ressources qui en sont extraites. Ces communautés de voisins des vallées secondaires, qui ont légalement le droit à l'exploitation et aux bénéfices, se heurtent souvent à des difficultés pour continuer avec leurs activités traditionnelles, tandis que ces espaces sont de plus en plus mis en valeur par la société en général.

Autres formes de titularisation forestière communautaire qui trouvent leurs origines dans la propriété communale sont les "Sociétés de propriétaires ou de voisins", considérées comme des propriétés privées pluripersonnelles.

Il est donc important de bien connaître tous ces aspects culturels, sociaux et économiques, qui sont non seulement nécessaires à la bonne gestion du Parc Naturel, mais qui font également l'objet de leur préservation, promotion et diffusion.

Informations fournies par:

Parc Natural de l'Alt Pirineu
C/ de la Riba, 1 
25595 Llavorsí
Tel.: 973 62 23 35
Fax: 973 62 20 70
pnaltpirineu@gencat.cat
http://parcsnaturals.gencat.cat/fr/alt-pirineu/

Centre de Visitants dels Parcs Naturals de l'Alt Pirineu i el Cadí-Moixeró
Av. Valls d'Andorra, 33
25700 La Seu d'Urgell
Tel.: 973 36 09 54
E-mail: pnaltpirineu@gencat.cat






Ajouter commentaires

:

images CAPTCHA
Inscrire le code de validation

 

Saison de Neige 14/15

Les Pyrénées de Lleida vous offrent un éventail d'activités pour cet hiver. Vous ne pouvez pas les manquer!

+ Info

Randonnées et VTT, le pari pour un Tourisme Actif!

Propositions d’été pour profiter de la nature en famille tout en faisant un peu de sport.

+ Info

The Parc Astronomique du Montsec

Profitez d’un des équipements astronomiques les plus importants de l’Espagne. Venez et jugez par vous-mêmes !

+ Info