Route le Chemin du Portús


La vallée d’Adons est un beau haut plateau qui s’élève sur la partie la plus méridionale de El Pont de Suert (Pyrénées- L’Alta Ribagorça). Le village d’Adons domine toute cette petite région, où se trouvent également les villages d’Abella et La Beguda. Le chemin du Portús commence à Adons, avec les premiers crochets sur la route qui nous découvrent déjà un terrain pauvre en végétation, conditionné par l’altitude, le relief karstique et le manque de terrains cultivables.

Sur le premier col, dans les prés de lo Cumó, un chemin monte en douceur sur un substrat rocheux qui ne cesse de nous surprendre par ses formes découpées, avec de petits bassins qui se remplissent avec l’eau de la pluie et qui servent d’abreuvoir aux animaux domestiques et sauvages, dans une région en général assez sèche. Plus on monte, plus la végétation change. Le pin rouge, isolé, la busserole avec ses fruits rouges typiques et les bouquets de lavande décorent le sentier qui mène  sur une cuvette où l’on trouve les terrains de l’Avedoga.


La dernière partie du chemin s’enfile sur le versant de l’Avedoga. Cet là que l’on trouve le protagoniste de l’itinéraire : le sapin, témoin naturel d’un ancien bois de sapins qui autrefois occupait toute cette région mais que l’homme fit disparaître. D’après un dicton populaire, c’est là que venaient se cacher les loups du coin, ce qui aurait en partie  induit les humains à détruire le bois.  Après avoir passé deux sorbiers des oiseaux (Sorbus aucuparia) un jardin de buissons nous mène jusqu’à la raie de la chaîne montagneuse, là où l’énergie du relief se manifeste par une suite de rochers escarpés verticaux qui se précipitent vers la Terreta. C’est un territoire fréquenté par le choucas, le faucon crécelle, le vautour commun et bien sur le vautour fauve. Devant nous, au fond de la vallée, apparaît enfin…el Portús, un fil d’épée effrangé sur la chaîne calcaire, d’environ vingt mètres de hauteur par trois de large, où poussent certaines espèces végétales comme le saxifrage à longues feuilles et l’oreille d’ours et qui lors de l’histoire du peuplement de La Ribagorça a probablement rapproché la montagne et la plaine.

Ne pas oublier...

-Tout le parcours est balisé avec des poteaux en bois et des marques de peinture en vert en blanc. Les points les plus problématiques sont également marqués.
-Prenez de bonnes chaussures, des vêtements adéquats et de l’eau car il n’y a pas trop de fontaines.
-N’oubliez pas de prendre votre appareil photo, des prismatiques et une carte de la zone.
-Les changements climatiques sur cette chaîne peuvent-être inattendus. Soyez prudents et renseignez-vous sur les prédictions météorologiques.

Curiosités

L’origine étymologique du village d’Adons a deux explications possibles: la première fait référence au nom germanique Ató; la deuxième, aurait le sens de « lieu de passage ou col ».

L’Avedoga (appelé aussi la Bedoga) est le nom  de la montagne par où passe notre itinéraire. Le nom signifie « lieu de sapins » (du catalan avet, sapin). On dit que l’ancienne forêt de sapins « se cache » actuellement dans les poutres et les chevrons des maisons des villages voisins. Le bois des sapins aurait également servi à la construction de la voie du chemin de fer de La Pobla de Segur.

El Portús  était traditionnellement sur un chemin de transhumance et servait comme comptoir de bétail.

Informations fournies par Consell Comarcal de l'Alta Ribagorça






Ajouter commentaires

:

images CAPTCHA
Inscrire le code de validation

 

Saison de Neige 14/15

Les Pyrénées de Lleida vous offrent un éventail d'activités pour cet hiver. Vous ne pouvez pas les manquer!

+ Info

Randonnées et VTT, le pari pour un Tourisme Actif!

Propositions d’été pour profiter de la nature en famille tout en faisant un peu de sport.

+ Info

The Parc Astronomique du Montsec

Profitez d’un des équipements astronomiques les plus importants de l’Espagne. Venez et jugez par vous-mêmes !

+ Info