Route des fours à chaux dans Les Garrigues


L’activité de production de la chaux se base sur l’obtention de la chaux provenant de la roche calcaire au moyen d’un processus qui consiste à soumettre cette roche à des températures de  900 à 1.000 ºC.

Cette transformation se fait dans les fours à chaux. Dans les Garrigues les fours à chaux existent depuis les années soixante du XXe siècle et, concrètement à Tarrés, on trouve encore une soixantaine de fours à chaux qui ne sont désormais plus utilisés.

Dans ce village, la production de la chaux n’était pas un métier spécifique ; ce travail était saisonnier et c’était les paysans qui s’en occupaient lorsqu’ils n’avaient pas de travail dans les champs. La chaux produite s’utilisait pour poudrer les vignes et les murs à la chaux, dans la construction pour faire le mortier ou pour conserver certains aliments. 

Flaque de la Gravera

C’est le seul point d’eau stagnante naturel de la commune de Tarrés. L’extraction de graviers a réduit ce point d’eau à une petite cavité où d’année en année, les eaux venant des pluies y stagnent. C’est un des rares endroits de la commune où l’on trouve la massette, un type de roseau.

Four des Assèguils del Joan Roig

Ce four ressemble à un grand trou, construit non pour durer mais dans un but précis (cuire la chaux) pendant une courte durée. Le four des Assèguils del Joan del Roig est un des mieux conservés du village ainsi que de ceux de Les Garrigues. À l’intérieur on peut y voir des récipients où s’accumulaient les cendres lors de la cuisson.

Four du Buscarró del París

Four partiellement creusé avec l’avant construit en pierre. C’est un des plus remarquables de la région et il a comme particularité une porte avec un arc en plein cintre fait avec des pierres irrégulières.

Comes de Montgrat

Cette zone ombragée de Comes de Montgrat réunit les conditions d’humidité nécessaires pour une forêt exubérante; la couverture végétale couvre entièrement le terrain. Cette végétation variée était autrefois une source importante de ressources pour l’homme.

Cabane en voûte de la chaîne du Perdiuet

Au long du parcours on trouve également des cabanes à voûte, qui sont des constructions rurales en pierre sèche exceptionnelles et extraordinaires. Parmi les quatre cabanes que nous trouvons au cours du chemin, la plus remarquable est celle du  Perdiuet.

Four de la plaine de Cintet

Ce four, dont on peut encore voir le bord –limite supérieure- en pierre, est une cavité entièrement creusée dans le sol et un des fours qui ont été réutilisés par les paysans comme bassin pour abreuver les animaux.

Parc éolien

La dernière partie du parcours traverse le parc éolien Vilobí I.  Situé entre la commune de Tarrés et Fulleda, le parc a 27 aérogénérateurs d’1,5 MW de puissance chacun et de 120 mètres de hauteur.

Vue panoramique

De la pointe du Vilobí on peut observer tout le village de La Conca de Barberà. Le long du  parcours il y a deux autres endroits d’où l’on peut profiter d’une vue panoramique impressionnante : sur la pente Morers et sur la plaine du Cintet.

Pour plus d'information: Oficina de turisme de les Borges Blanques



Arxius del recurs





Ajouter commentaires

:

images CAPTCHA
Inscrire le code de validation

 

Saison de Neige 14/15

Les Pyrénées de Lleida vous offrent un éventail d'activités pour cet hiver. Vous ne pouvez pas les manquer!

+ Info

Randonnées et VTT, le pari pour un Tourisme Actif!

Propositions d’été pour profiter de la nature en famille tout en faisant un peu de sport.

+ Info

The Parc Astronomique du Montsec

Profitez d’un des équipements astronomiques les plus importants de l’Espagne. Venez et jugez par vous-mêmes !

+ Info