Carros de Foc


La traversée passe par des zones de haute montagne (Parc National d'Aigüestortes i Étang de Sant Mauirici), à une hauteur moyenne de 2.400 m. Le dénivelé total est de 9.200 m. et la distance totale parcourue est d’environ 55Km. L’itinéraire est balisé avec des cairns, comme la plupart des sentiers de haute montagne. Avant de faire le parcours en sky runner, il est conseillé de le faire à pied pour éviter les problèmes d’orientation. En général, il y a encore de la neige en juillet sur les cols orientés plus au nord. La carte est indispensable.

De Restanca à Ventosa. 2h à 3,30h

On sort du refuge de la Restanca et quelques mètres plus loin on abandonne le chemin du Lac de Mar. On remonte à gauche du torrent qui descend du Lac deth Cap deth Pòrt. Lorsqu’on arrive à l’étang, on suit le chemin qui le longe et qui termine par de gros blocs de pierre. En suivant les cairns, on arrive au Coret d'Oelhacrestada, au milieu des prés. On marche sur un terrain plat pendant quelques mètres avant de redescendre, en passant par l’Étang des Monges, le plus grand de la zone. On laisse l’Étang des Mangades à gauche et on passe à droite de l’Étang Travessani. Là où ce dernier étang desguassa on traverse pour monter un petite pente qui nous emmène au refuge de Ventosa et Calvell. Ce trajet est assez fréquenté par des excursonnistes qui vont faire le Montardo, un des sommet qui offre les plus belles vues sur  les Pyrénées. La descente du Coret d'Oelhacrestada au refuge de Ventosa est très simple. 

De Ventosa à Estany Llong

C’est probablement le plus dur des trajets. Si vous avez le temps, vous pouvez faire la Punta Alta, un sommet à plus de 3.000 mètres. On prend le chemin en légère descente par les grands blocs de pierre jusqu’à un grand pré, après avoir passé le grand étang de Colieto. On continue en suite tout droit vers le petit col (prendre à gauche pour aller vers le Col de Colomers). À quelques mètres on laisse le chemin de la Punta Alta à droite et on continue à droite du cayon en suivant les cairns. Lorsqu’on atteint à-peu-près 2.600 m, et jusqu’au col, on trouve de grands blocs de pierre. Il faut bien suivre les cairns pour éviter de se perdre. En juin et début juillet il y a encore de la neige et les crampons peuvent être utiles. La descente est la plus longue de toute la randonnée, 900 mètres de dénivelé. On suit le chemin, très pierreux à cet endroit-là, jusqu’à l’Etang de Contraix que l’on contourne sur la droite jusqu’à son embouchure. Là on descend le canyon à gauche, en zigzag, sur un terrain qui change progressivement des pierres à l’herbe. Vers la fin du parcours, on traverse pour accéder par la droite, en pleine forêt, au-dessus des Prés d'Aiguadassi, en plein dans la zone d'Aigüestortes. On prend alors une piste forestière à gauche qui nous emmène tout doucement vers le refuge. 

D'Étang Llong à Colomina

Cette étape est la plus longue en distance parcourue mais pas en difficulté. Du refuge même, on prend un chemin en forêt qui monte légèrement vers Dellui, sur une première partie parfaitement empierré et avec les Aiguilles qui portent le même nom juste en face de nous. En contournant les aiguilles on arrive à l’Étang Dellui. Le chemin continue en zigzag jusqu’au col. Le paysage de la partie sud est complètement différent de ceux que nous avons trouvés jusqu’à présent. Il s’agit ici d’un paysage quasiment lunaire. De grands étangs nous accompagnent tout au long d’un chemin qui n’a qu’une petite pente au début. Le reste du trajet et quasiment plat ou avec des petites descentes. Après la de l’Étang Tort, on prend le chemin légèrement en pente qui nous emmène jusqu’au refuge de Colomina. 

De Colomina à Josep M. Blanc

À 200 m à l’arrière du refuge on prend un sentier qui part vers la droite. On laisse les étangs de Colomina et de Mar à droite et on monte sur le Pas de l’Ós, une montée courte mais raide qui n’était pas prévue dans le programme. Après une courte descente on traverse le barrage de l’étang de Saburé, qu’on laisse à gauche. On continue à monter en suivant les marques du GR jusqu’au col. Lorsqu’on arrive en haut, il est conseillé de suivre le chemin qui descend à gauche des étangs de Cap de Prat (le GR continue par la droite). C’est un chemin qui nous permet d’arriver, en traversant les prés, jusqu’au croisement du Col de Monestero. On continue à droite sur le même chemin en passant à côté de l’étang de la Llastra et par la rive gauche de l’étang de Peguera jusqu’au refuge qui se trouve à quelques minutes de là. 

De Josep M. Blanc a Mallafré

On reprend une partie du parcours précédent jusqu’au croisement du Col de Monestero (une petite demi heure). On prend en suite le sentier de droite qui nous permet de gagner de la hauteur en peu de temps. Le chemin continue en laissant le Peguera (presque 3000 m) à gauche et monte jusqu’à 2.700 m. La descente par la Vallée de Monestero est la plus conseillée pour ceux qui veulent profiter de la montagne. On descend d’abord par un chemin de terre puis l’on continue sur un sentier d’herbes et de blocs de pierre. Il faut suivre bien les cairns. Après la descente, on se retrouve au fond de la vallée. Là on est à 4 Km de l’étang de Sant Maurici, auquel on arrive en traversant de grandes prairies, des forêts épaisses et d’imposantes montagnes. À la fin du parcours on arrive sur les Encantats, juste au-dessus du refuge. 

De Mallafré à Amitges

C’est sans doute le trajet le plus facile car il suffit de suivre la piste forestière (que les taxis 4x4 peuvent y accéder) sure 6 km. C’est un beau parcours avec des sauts d’eaux, de belles vues et les imposantes Aiguilles d'Amitges à côté du refuge. 

D'Amitges à Saborèdo

On suit la piste forestière (environ 300 m) et on arrive à l’étang Gran. À partir de là, il faut suivre les poteaux en bois qui nous accompagnent jusqu’au Col de Ratera, aux portes du  Val d'Aran. 

De Saboredo à Colomèrs

Sur cette étape on passe de l’un des cirques lacustres les moins connus des  Pyrénées (Espagne) au plus grand et plus fréquenté de tous. À droite du refuge on descend légèrement sous le Lac de Baish puis l’on regagne de la hauteur petit à petit. On passe au-dessus d’un gros rocher –la Télévision- et on arrive au Còth deth Tuc Gran de Sendrosa par un sentier rempli de végétation. La descente est un peu plus accentuée, toujours sur un sentier très vert. Lorsque l’on arrive sur une plaine où il y a des restes d’anciens travaux, on suit la direction du tunnel qui se trouve sur la gauche. Avant d’y arriver, on prend le chemin qui part sur la droite, légèrement en montée, pour arriver au Lac de Clòto de Baish. On passe par le Lac Long et après quelques montées et redescentes on arrive au barrage de Colomèrs. Le refuge est de l’autre côté du barrage.

De Colomèrs à Restanca

On prend le chemin qui suit le petit ruisseau à droite puis en laissant l'Estanh Mòrt à gauche, la montée devient de plus en plus raide. On arrive au Lac deth Pòrt de Caldes, avec le Tuc de Ribereta à droite, que l’on atteint en quelques minutes. Après avoir franchi le col qui nous situe au-dessus de l’Étang des Monges et nous permet d’arriver au Coret d'Oelhacrestada sans perdre de hauteur, la descente jusqu’à la Restanca est rapide et courte. 

Informations et réservations:



Carros de Foc
Avda. Pas d´Arro nº 40 baixos
25530 Vielha (La Val d'Aran)
Tel:902 180 930
Fax: 902 180 930
carrosdefoc@carrosdefoc.com
www.carrosdefoc.com





Ajouter commentaires

:

images CAPTCHA
Inscrire le code de validation

 

Saison de Neige 14/15

Les Pyrénées de Lleida vous offrent un éventail d'activités pour cet hiver. Vous ne pouvez pas les manquer!

+ Info

Randonnées et VTT, le pari pour un Tourisme Actif!

Propositions d’été pour profiter de la nature en famille tout en faisant un peu de sport.

+ Info

The Parc Astronomique du Montsec

Profitez d’un des équipements astronomiques les plus importants de l’Espagne. Venez et jugez par vous-mêmes !

+ Info