El Segriàmapasegria

El Segrià a une extension de 1.369 Km2, plus de 163.000 habitants et 38 communes. La présence d’un grand fleuve a permis non seulement la création d’un système d’irrigation à travers un réseau d’anciennes rigoles et canaux (Urgell, Aragon et Catalogne, Pinyana)- mais aussi le développement d’une industrie hydroélectrique pionnière. Pendant des siècles, cette région a été essentiellement agricole: les potagers, fruitiers, céréales, fourrages et oliveraies constituaient la richesse traditionnelle. Au XXe siècle, le secteur industriel de la ville a progressivement grandi et actuellement Lleida répartit son activité entre l’industrie et le secteur tertiaire. Le reste des communes du Segrià sont essentiellement agricoles, avec une spécialisation pionnière dans les fruits (poire, pomme et pêche).

Culturellement, Lleida abrite un patrimoine architectural important. Un des monuments les plus emblématiques de la ville est sans doute La Seu Vella, ensemble architectural qui préside la vieille ville du haut de la Suda (ancienne forteresse) et qui fut consacré en 1278; la Nouvelle Cathédrale, achevée en 1790, bâtiment néoclassique à trois nefs à la même hauteur; l’église romane de Sant Llorenç, oeuvre du roman tardif (XIIIe siècle), terminée en style gothique (XIVe siècle) et la Paeria, bâtiment du XIIIe siècle.